Skip to main content

Réduire les risques grâce à la prévention des pertes fondée sur des données

La prévention des pertes (ou le contrôle des risques) est le processus qui consiste à cerner et contrôler les dangers pour éviter les risques ou les réduire au minimum. Il est essentiel que les organisations comprennent les dangers et les risques auxquels elles font face afin qu’elles puissent établir et mettre en œuvre des stratégies et des systèmes de gestion viables, et prendre des décisions réfléchies liées à leurs coûts des pertes retenues.

Les entreprises peuvent contrôler leur coût total du risque en gérant bien leurs programmes de prévention des pertes. Un système solide de gestion du risque est pleinement intégré aux processus opérationnels, au choix des employés et des conducteurs, à l’acquisition d’équipement, à la conception des tâches et à la stratégie globale de gestion du risque.

Un programme de prévention des pertes bien conçu se concentre sur l’évitement des risques, le contrôle et l’atténuation à l’exposition, ainsi que sur la prévention des blessures et les stratégies de réduction des coûts des règlements. Les professionnels du risque expérimentés et compétents comprennent le rapport entre la prévention des blessures et l’évitement des coûts de règlements. Les gestionnaires de risque devraient être en mesure de définir :

  • Les causes des pertes liées à l’indemnisation des accidentés du travail et à l’exposition à la responsabilité automobile et à la responsabilité civile générale
  • La façon dont leurs organisations participent activement aux stratégies de prévention des blessures
  • La façon dont leur stratégie de gestion des pertes peut atténuer les coûts après un incident

Les gestionnaires du risque compétents améliorent leur profil global de risques en entretenant des relations et en collaborant sur des stratégies avec leurs homologues responsables de la gestion opérationnelle pour maintenir des programmes de contrôle des risques et de prévention des blessures et des accidents automobiles afin de réduire leur coût total du risque. De plus, la mesure de l’impact de ces stratégies peut aider l’organisation à établir l’ordre de priorité des ressources.

Le contrôle et la prévention des risques peuvent stimuler le rendement financier

Traditionnellement, il était difficile pour certains gestionnaires de risque de déterminer quels éléments de leur coût total du risque relevaient directement de leur contrôle. Toutefois, une analyse a révélé qu’environ 70 % à 80 % du coût total du risque d’une organisation type est le résultat de pertes retenues. Les coûts des pertes retenues sont absorbés directement par l’entreprise et prennent généralement la forme de franchises ou de franchises auto-assurées et peuvent avoir une incidence sur les résultats financiers.

Une meilleure compréhension des caractéristiques des pertes peut avoir un impact important sur le rendement financier d’une organisation. Les programmes de prévention qui tirent parti des données, des analyses et des connaissances qui en découlent ont la capacité d’éclairer l’orientation des améliorations opérationnelles et des initiatives de sécurité ciblées visant à réduire les incidents et les coûts connexes. Souvent, la collecte de données qui n’est pas normalement effectuée dans un système traditionnel de déclaration des sinistres est nécessaire. Néanmoins, avec quelques éléments supplémentaires systématiquement recueillis, les données peuvent guider l’organisation vers des stratégies de prévention précises et l’évaluation de l’amélioration. Ces éléments peuvent comprendre la profession, la tâche et le lieu précis de l’incident, les types de véhicules motorisés accidentés et les facteurs contributifs à ces incidents.

Les programmes d’avant-sinistre deviennent plus essentiels lorsque les marchés de l’assurance sont plus instables. Dans une économie incertaine où les coûts sont examinés de plus près, les gestionnaires de risque peuvent mettre au jour la valeur cachée en améliorant leurs programmes de prévention des pertes. Une meilleure collecte de données alimentera ce processus amélioré. Les entreprises qui peuvent raconter une histoire convaincante et fondée sur des données au sujet de leurs historiques des pertes et de ce que ces pertes devraient représenter à l’avenir ont un avantage décisif lorsqu’il est temps de renouveler la couverture d’assurance. Un historique des pertes réfléchi, fondé sur des données exactes et à jour, ainsi que l’élaboration de stratégies de prévention aideront à assurer une tarification concurrentielle et des modalités stratégiques, même dans des conditions de marché précaires.

L’importance des données pour comprendre la perte

L’équipe des opérations et de la sécurité de l’organisation joue un rôle essentiel dans la collecte de données afin de dégager des tendances, d’acquérir des connaissances et d’atténuer les risques. Les données aident les gestionnaires de risque à établir et à appuyer adéquatement les programmes de sécurité et les améliorations des processus visant les principaux enjeux de santé et de sécurité au travail, telles que l’ergonomie, la prévention des chutes et la prévention des accidents de la route.

Des programmes de prévention des pertes devraient être mis en place pour évaluer et quantifier un éventail de risques, ainsi que pour faire connaître les améliorations dans la réduction des risques et l’amélioration des coûts des règlements au fil du temps. Chaque organisation aura un profil de risque différent selon son industrie et sa situation géographique. Par exemple, les programmes de prévention des pertes aux États-Unis qui mettent l’accent sur l’ergonomie et les stratégies de prévention des chutes – les deux principaux domaines de blessures entraînant des pertes dans la plupart des demandes d’indemnisation des accidentés du travail – peuvent être plus efficaces sur le plan du coût total du risque et devraient être un domaine où l’accent devrait être mis pour les efforts avant et après perte.

Des programmes efficaces de contrôle et de prévention des risques pour favoriser une culture de la sécurité

Le résultat des programmes de prévention des pertes fondés sur des données devrait être visible pour tous les intervenants. En effet, chacun a un rôle à jouer dans la prévention des accidents et la promotion de la sécurité en milieu de travail. Ces connaissances favorisent et maintiennent une culture de la sécurité, c’est-à-dire poser des gestes intelligents et efficaces pour les travailleurs et l’entreprise.

Lorsque les employés de l’ensemble de l’organisation savent que leur employeur fera tout en son pouvoir pour empêcher une personne de se blesser, et que l’organisation travaillera de façon dynamique et rapide pour régler sa demande de règlement si une blessure se produisait, et qu’elle prendra des mesures pour éviter que des événements semblables ne se reproduisent, une « culture de la sécurité » commence à se former. La prévention des blessures et la sécurité se définissent par une organisation qui fait ce qu’elle peut pour aider à protéger ses employés en les gardant à l’abri des risques et dangers pouvant entraîner des blessures, et par des employés plus mobilisés, motivés et productifs. Par extension, tous les servies et employés commencent à se soucier de la santé financière de l’organisation et du bien-être de l’effectif. Pour parvenir à un milieu de travail sécuritaire, les efforts de tous les employés sont nécessaires. Le contrôle des risques et la sécurité doivent faire partie de la conversation globale et aller au-delà des gestionnaires des risques et des membres de la haute direction.

La gestion, le contrôle et la prévention des risques peuvent produire des résultats financiers qui aident une organisation à utiliser efficacement ses ressources en période d’instabilité et à réduire son coût total du risque. Ce sont des résultats positifs, mais la protection des personnes qui constituent l’actif principal d’une organisation devrait être l’objectif premier des programmes de gestion des risques. Voilà où la valeur à long terme de la prévention des pertes peut être générée.