Skip to main content

Comment l’assurance paramétrique permet de réduire le coût total du risque

De nombreuses organisations expriment leur frustration à l’égard des solutions d’assurance traditionnelles, et ce, pour deux raisons. Lorsque des événements assurés se produisent, le processus de recouvrement de l’assurance peut prendre beaucoup de temps. De plus, le recouvrement peut toucher une partie seulement des pertes économiques subies. Ces facteurs créent un « écart de protection » entre l’exposition au risque et l’événement assuré, ce qui oblige les assurés à prendre à leur charge une part du risque plus grande qu’ils souhaiteraient. Pour contourner ces difficultés, de plus en plus d’organisations se tournent vers des produits novateurs comme l’assurance paramétrique, une solution permettant de mieux gérer leur exposition au risque.

L’assurance paramétrique est une solution intrinsèquement simple. Ces polices versent une indemnité lorsque survient un événement mettant en jeu la garantie, lequel doit être validé par un tiers indépendant, et il n’est pas nécessaire que le sinistre soit soumis à un processus d’expertise. En l’absence de contestation, les organisations reçoivent souvent les indemnités au titre de l’assurance paramétrique en quelques semaines seulement, et non au bout de plusieurs mois, voire de plusieurs années, comme c’est parfois le cas avec l’assurance traditionnelle lorsque le sinistre est contesté. La structure de l’indemnité est négociée à l’avance et normée, et déterminée avant l’établissement de la police.

Les gestionnaires de risque qui comprennent leur coût total du risque peuvent utiliser l’assurance paramétrique pour que certains risques non assurables soient désormais assurables et pour compléter leurs programmes d’indemnisation traditionnels. L’assurance paramétrique peut aider les organisations à apparier les capitaux fournis par l’assurance à leurs profils de risques précis, ce qui leur procure plus de liquidités au moment même où elles en ont le plus besoin.

Quels événements conviennent le mieux à l’assurance paramétrique?

L’assurance paramétrique a plusieurs utilisations possibles et peut s’appliquer, en théorie, à n’importe quel événement pour lequel un indice peut être élaboré sur la base de données vérifiables et transparentes, fournies par un organisme indépendant, à condition que l’exposition au risque en question puisse faire l’objet d’une modélisation par l’assureur.

Bien que les événements pouvant être couverts par l’assurance paramétrique soient de plus en plus nombreux, les organisations ont tendance à recourir à cette solution pour trois grandes catégories de risque :

1. Les catastrophes naturelles. Les tremblements de terre et les ouragans constituent les applications les plus courantes de cette solution en raison de la volatilité qu’ils peuvent entraîner et de la compréhension par le secteur de l’assurance du risque qu’ils présentent.
2. Les phénomènes météorologiques extrêmes. Les problèmes liés au risque engendrés par les tendances défavorables des températures et des précipitations peuvent être paramétrés plus facilement, ce qui permet aux assurés de transférer leur incidence potentielle.
3. Les autres événements exogènes et interruptions des activités sans dommages. En utilisant des données vérifiables, transparentes et cohérentes, les assureurs peuvent établir des polices d’assurance paramétrique qui couvrent certains événements comme la chute du tourisme, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et les pandémies, soit des événements qui entraînent des répercussions, peu importe les dommages matériels subis par l’assuré. 

Le nombre de demandes d’assurance paramétrique devrait augmenter. Les obstacles les plus importants qu’ont à surmonter les organisations qui adoptent des solutions d’assurance paramétrique sont la nécessité de comprendre ces concepts d’un point de vue institutionnel et la volonté de transférer le risque en conséquence.

Comment l’assurance paramétrique accroît-elle la résilience?

Le 26 janvier 1700, un tremblement de terre de magnitude 8 ou plus (en anglais) a provoqué une rupture de 600 milles entre l’île de Vancouver (Colombie-Britannique) et le cap Mendocino (Californie). Depuis lors, et surtout ces dernières années, les populations des régions exposées aux tremblements de terre sont de plus en plus inquiètes de savoir quand le prochain « grand tremblement de terre » frappera, en particulier les gestionnaires de risques d’entreprises qui exercent leurs activités et comptent du personnel dans ces régions. Bien que les produits d’assurance à caractère indemnitaire traditionnels, en général, couvrent efficacement les dommages matériels qui pourraient survenir, la résilience est loin de se limiter aux biens matériels.

L’assurance paramétrique aide ces clients à mieux atténuer le risque de tremblement de terre en complétant l’assurance traditionnelle de façon à élargir la couverture et à accélérer le règlement. Lorsque survient un événement mettant en jeu la garantie, la police d’assurance paramétrique est conçue pour régler le sinistre plus rapidement qu’une police d’assurance traditionnelle, ce qui procure idéalement à l’entreprise les fonds dont elle a besoin pour gérer les coûts nécessaires à la reprise de ses activités. Le produit de l’assurance peut servir à compenser un certain nombre de pertes économiques, qui découlent notamment des répercussions des événements catastrophiques non assurés sur les employés et les clients, ainsi que des problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement. Étant donné la faible fréquence de ces événements, il est difficile d’estimer avec précision le coût de la reprise; c’est pour cette raison que la solution d’assurance paramétrique est efficace pour aider à gérer l’exposition au coût du risque.

Le défi dans la conception de cette solution consiste à établir des déclencheurs qui ont un rapport avec l’exposition et à associer les recouvrements aux événements catastrophiques, tout en maintenant la couverture rentable. Mais en travaillant avec des chefs de file compétents du secteur, les clients parviennent à quantifier leur exposition au risque selon l’endroit et à créer des paramètres servant à mettre en jeu la garantie adaptés à leur situation.

En outre, comme l’assurance paramétrique est généralement une police pluriannuelle, la solution couvre la volatilité du marché de l’assurance traditionnelle tout en appariant les capitaux au risque. Il en résulte globalement un programme d’assurance généralement plus souple qui vise à générer des liquidités plus rapidement qu’avec une assurance traditionnelle pendant une période de grande incertitude consécutive à un tremblement de terre, ce qui favorise la résilience nécessaire pour faire face à l’avenir.

Comment l’assurance paramétrique permet-elle de réduire le coût total du risque?

Les gestionnaires de risques devraient s’attendre à ce que l’assurance paramétrique gagne en popularité, car de plus en plus d’organisations combinent ces polices avec les programmes d’indemnisation traditionnels. L’assurance paramétrique nous amène à percevoir le risque et la façon de l’atténuer de façon différente, surtout dans les cas où les produits traditionnels ne répondent pas aux besoins de l’organisation.

Bien que l’assurance paramétrique puisse sembler plus coûteuse que l’assurance traditionnelle et entraîner le paiement de primes supplémentaires de manière isolée, ces solutions peuvent néanmoins réduire le coût total du risque si elles sont utilisées judicieusement. Par exemple, grâce à l’inclusion de l’assurance paramétrique, l’entreprise pourrait accepter plus volontiers de prendre à sa charge une plus grande part du risque d’indemnisation supplémentaire au titre d’une assurance traditionnelle en cas d’ouragans, montant qui pourrait à lui seul financer le coût de la solution d’assurance paramétrique. De plus, toutes choses étant égales par ailleurs, avec la solution d’assurance paramétrique, une part moins importante du risque non traditionnel est prise en charge, ce qui permet, idéalement, de libérer des capitaux qui pourront être utilisés à d’autres fins et de réduire le coût du risque.

Mais outre l’incidence sur le coût du risque, l’assurance paramétrique constitue un important outil stratégique qui donne aux organisations la possibilité de travailler en partenariat avec les assureurs afin de résoudre d’autres problèmes commerciaux complexes. De nombreux événements exogènes entraînant l’interruption des activités sans dommages, comme la pandémie de COVID-19, ne sont pas facilement couverts par les solutions d’assurance existantes. Dans le cadre des efforts déployés collectivement par les intervenants du secteur pour améliorer la résilience à l’égard de ces événements et d’autres risques émergents, l’assurance paramétrique peut être un outil clé pour mieux apparier les capitaux au risque.